• Patrick MODIANO

    Une rencontre avec les livres de Patrick MODIANO Pour notre groupe : découverte, relecture ou occasion de percevoir un nouvel éclairage de l’œuvre si prolifique nobélisée.

    Nous avons essayé de le suivre dans les livres choisis (Rue des boutiques obscures, Dans le café de la jeunesse perdue, Quartier perdu, L’herbe des nuits, Villa triste, Les boulevards de ceinture, Fleurs de ruine). Somme toute presque toujours la même histoire abordée sous des angles différents. Cela commence comme une enquête, mais serait un mauvais polar !...Il  s’agit plus d’une quête, d’un éternel retour, d’une filature pour se retrouver, d’une obsession de revivre le passé, d’une errance fantomatique dans Paris au fil des souvenirs …Modiano n’a pas charmé toutes les lectrices, certaines se sont perdues dans ces déambulations nocturnes, mais toutes ont apprécié d’avoir entrepris le voyage. Nous avons terminé dans la lumière de fin d’après-midi en regardant d’anciennes photos noir et blanc témoins du passé tumultueux de l’auteur et nous laisserons la conclusion à René Char :

    « Vivre, c’est s’obstiner à achever un souvenir. »

     Groupe Renaissance – Février 2015

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :