• MAMMUTH film de Benoît Delépine et Gustave Kervern

    tn-mammuth-18831-1816933812.jpgSerge Pilardos, ouvrier dans une usine de charcuterie, vient de prendre sa retraite. Il se sent inutile. Comme il lui manque des points, sa femme le pousse à partir pour qu'il récupère ses anciens bulletins de salaire. Cette recherche sert de prétexte à un périple (retour vers son passé) au cours duquel il rencontre des personnages déjantés.

     

    " Mammuth "  choisi par défaut, n'a guère été apprécié. Nous avons été rebutées par certaines scènes : personnage repoussant, humour graveleux.

    C'est un film qui laisse perplexe : vulgaire, sordide, dérangeant, glauque, triste.

    Il accumule les situations décousues où les personnages rencontrés sont pitoyables.

    Volontairement caricatural (personnages "fêlés»)  avec un parti pris de laideur (choix d'une pellicule dite inversible pour l’image), il nous a semblé que les idées censées être évoquées (retraite, dignité de l’ouvrier) finissaient par être escamotées.

    Si quelques scènes font sourire (Yolande Moreau, très bien), nous avons surtout ressenti de l’ennui.

    La provocation est parfois salutaire. Mais, poussée à l'extrême, reste-t-elle au service d'une idée ?

    Dans notre cas, elle a entraîné un rejet massif et peu d'empathie pour ces perdants de la société.

    Groupe : Volver


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :